Alice au pays des impros

Vendredi 6 décembre 2013 – Kaz’tagne – Salle Alexis Maneyrol, La Chapelle-Heulin.
Vendredi dernier, appelés sur le ring par l’association Sourire pour la Vie, les Komikazs se sont livrés à une Kaz’tagne sans merci au profit du Téléthon.

Quoi ?  Vous l’avez manquée ? Oui… Non…
Pas de soucis, en voici un résumé aussi clair que précis !

Allongée sur la pelouse du parc municipal, Alice observe les gens qui se succèdent sur les bancs : le gardien, des vieilles femmes, des joggeurs, des hommes aux portes-feuilles lourds et des femmes aux mœurs légères. Soudain des cris l’interpellent. Un couple se dispute en plein pique-nique, madame reprochant à monsieur, chaussette de son état, de trop souvent revoir ses ex, des ballerines complètement tong. Au même moment sortent de l’église voisine une mariée indécise et ses beaux parents voulant lui faire la peau. Choquée, Alice se détourne et tombe nez à nez avec un druide et sa marmite, dont le contenu semble crier «Mangez-moi !». Sans doute une soupe de psylos. Avant que la fillette ne dise quoi que ce soit, le vieux barbu lui hurle qu’il est en retard et s’enfuit. Partant à sa poursuite, Alice bouscule trois vieux pécheurs qui tombent à l’eau puis est stoppée par un chanteur has-been et roux tentant de lui vendre son premier et dernier tube. Ce chansonnier fou lui propose une tasse de muscadet avec son amie Bernadouette mais Alice se désiste en voyant que Bernadouette en question avait d’étranges hallucinations. Nul doute que Bernadouette subit le roux.

Perdue, la fillette commence à pleurer lorsqu’elle aperçoit un sourire danser devant elle, puis voit apparaître peu à peu l’entier animal à qui il appartenait : un renne. Celui-ci la coiffe d’un bonnet peint en rouge et l’emmène faire grève avec les lutins du père noël. A son arrivée dans les ateliers polaires, une voie s’élève de la foule : «Qu’on lui coupe la tête !» s’écrie le lapin de Pâques. Pour calmer tout ce petit monde, Alice entonne une belle chanson sur l’histoire de petites crevettes trop curieuses qui, par un mois en R, s’étaient échapper du ventre tranquille d’une baleine pour partir à l’aventure, mais avaient fini en bouquet recouvertes de mayonnaise. «Qu’on leur décortique la tête» s’écrie encore le lapin qui maintenant avait faim. Heureusement, arrive à la rescousse, non pas une reine de cœur, mais une prostate de président qui d’un claquement de doigts, et franchement le fait qu’une prostate ait des doigts n’est pas le plus étonnant, transporte Alice dans la savane.

Tout aurait été pour le mieux si elle n’avait pas atterri dans un chaudron, en plein milieu du rite sacré d’une tribu d’arracheurs de tête. Mais dans la marmite, revoilà le druide qui lui fait croquer une lentille la transportant aux pays des lunettes ou tout le monde se tient à carreaux devant la reine du même nom. Celle-ci déclare alors une levée de fond pour permettre à l’Italie d’acheter une place dans la poule de la Suisse et la Guadeloupe pour la Coupe du Monde. Alice s’évanouit devant tant d’irrationalité car en effet, la Guadeloupe n’est pas un pays et ne participe donc pas à la Coupe du Monde. Elle se réveille alors devant une caméra, présentatrice de défis extravagants pendant le long direct du Téléthon. «Tout cela n’était qu’un rêve» lui dit le cameraman. D’ailleurs, Alice n’avait jamais remarqué qu’il avait une si longue barbe…

Comment ça vous n’avez rien compris !? Vous ne croyez pas un mot à cette histoire ?
La prochaine fois venez voir par vous-même !
Ça passe toujours comme ça chez les Komikazs et c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>