Le cercle des impros disparues

Lundi 5 mai 2014 – P’tit Kaz du lundi – Bar Le Melting Potes.
Pour fêter les beaux jours, les Komikazs vous proposaient un Kaz’baret bucolique aux senteurs d’humour fin, de romances dans les foins,… et de blagues potaches aussi.

Quoi ?  Vous l’avez manquée ? Oui… Non…
Pas de soucis, en voici un résumé aussi clair que précis !

Par un beau soir de mai, ni trop froid ni trop chaud
Au Melting Potes rempli se jouaient des impros.
En voici donc narré en rimes alambiquées
Les quelques points majeurs que vous auriez manqués.

Calmement la soirée débute au son des vagues
Avec l’hippocampe bleu qui nage en zigzag,
Un soupçon de feng shui pour remodeler l’ambiance
Et happer le public pris dans cette mouvance.

Le temps semble à l’amour et aux bons sentiments
Car des kangourous naissent au beau milieu des champs
Pendant que les sportifs en mousse dans leur complexe
Osent enfin se montrer leur gratte­gratte Spontex.

Mais la violence arrive au cœur d’une friterie.
Gérée par deux belges ,la voilà assaillie
Par un mafieux schizo devenant fricadelle
Au banquet des accents qui repart de plus belle.

En terre de Basse­-Goulaine, madame Yang à la haine :
Secrétaire émérite à l’accent bégayant
Fana de petite reine avec sa jupe en laine
La voilà licenciée par la faute d’un allemand.

Venu de Normandie, qui est basse elle aussi
Un spectateur avoue détester son beau­frère
Et jouer au ping­pong avec son cher hamster.
Ce spectateur banquier nous aurait­il menti ?

De la banque à la poste, il n’y a pas plus d’un pas
Et remis au travail, après onze jours de grève,
Les facteurs excédés préparent la relève.
Une pause pour tout le monde, c’est la pub que voilà.

À toute bonne soirée il faut une bonne fin,
Une famille réunie pour chanter un refrain.
Et voilà justement qu’un jeune Justin Bieber
Apprends qu’il est le fils de la joyeuse Farmer.

En happy end ultime Henri et Marylin
À Hollywood observent, depuis la grande colline
Le passage d’un typhon qui les laissent seul au monde
Ça n’fait plus aucun doute : les hommes préfèrent les blondes

Comment ça vous n’avez rien compris !? Vous ne croyez pas un mot à cette histoire ?
La prochaine fois venez voir par vous-même !
Ça passe toujours comme ça chez les Komikazs et c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>