And the winner is …

Lundi 3 mars 2014 – P’tit kaz du Lundi – Bar le Melting Potes.
Lundi, les Komikazs ont foulés le tapis rouge pour la première Cérémonie des Kazars. La compétition a été de haut niveau avec un Kaz’tagne riche en improvisations mouvementées et scénarios déjantés.

Quoi ?  Vous l’avez manquée ? Oui… Non…
Pas de soucis, en voici un résumé aussi clair que précis !

Silence,…Moteur,… ACTION. Nous voilà en plein tournage d’une romance dans la jungle le long des rails de l’Orient Express. Après avoir pompé trois jours sur sa draisine à bras, Indiana Junior va avoir la chance d’assister à la rencontre entre Jenny et Bernard Tarzan, bien que ce dernier ne soit pas au point sur les techniques de drague moderne. Zoom arrière pour apercevoir des aborigènes bretons en train de découvrir le ping-pong. Dans la salle d’à côté, on diffuse un mignon dessin animé, « Blanche-Neige et les 38 nains » dans lequel la princesse commandée sur internet découvre des guest stars parmi lesquelles, Atchoum, Trompeur, Alcoolo, Queutard, le nain Lara Fabian et sa voix de cristal, le nain Cordula et bien sur le nain Century 21 qui vient expulser tout ce petit monde. Flou artistique pour passer à un thriller haletant : l’inspecteur Dumoulin va devoir déjouer le complot des machines à laver qui ne lavent pas homogènement avec la complicité de slips cloutés. A moins bien sur que l’inspecteur ne soit lui même au centre d’un complot administratif à base de lenteur et de dépositions inefficaces,… Coupure pub avec la bande annonce du prochain « Top Chouf » et la fameuse épreuve du gratin opposant un pompier taxidermiste à Spiderman reconverti en kiné.

« Hen’Ri ! » La Fée-derer apparaît armée de sa raquette magique pour faire revivre à un haltérophile dépressif ses plus beaux moments grâce à des loops de temps. Mais voilà qu’une contre-plongée nous envoie dans l’espace en pleine réunion de crise contre l’asservissement de l’Italie par le comité d’entreprise du deuxième anneau de Saturne. On allume alors une poursuite pour suivre des Bonnie & Clyde analphabètes braquant à tour de bras les stations essence de la route 66. Suivons les dans un travelling jusqu’au marché le plus proche où un melon plein de rêve devient kamikaze malgré lui, se déguisant en pastèque pour attaquer des baskets. Cependant, méfiez vous aussi des abricots sournois qui distribuent des œdèmes de Quincke à tout-va. Un dernier contre-champ pour se retrouver devant une charmante maisonnée regroupée sur le canapé pour une soirée télé (allitération de malade). Qui pourrait croire qu’on y trouverait des somnifères, du viagra, du bouche à nombril et des envies d’héritage qui auront tôt fait de disséminer la famille ? Sur cette tragédie moderne ; générique, noir, on rallume la salle et on réveille son voisin.

Comment ça vous n’avez rien compris !? Vous ne croyez pas un mot à cette histoire ?
La prochaine fois venez voir par vous-même !
Ça passe toujours comme ça chez les Komikazs et c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>